Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Le Patron
Le Patron

Hic et nunc. Justement, en se référant à cette locution latine, c'est l'occasion de s'impliquer davantage dans les événements qui nous concernent ; quand bien même considérerions-nous que notre responsabilité n'est point fermement établie. Efforçons-nous, nonobstant, de distancer de nos vicissitudes la réalité qui submerge l'actualité, nous rappelant ainsi que les impondérables sont le fruit de la culture quotidienne de l'existence, au demeurant de l'attitude que nous adoptons à l'égard des autres. Tout l'atteste, en ce sens que le phénomène d'adéquation vérifie les paramètres qui incombent au système d'exploitation social son entière responsabilité. A priori, rien ne laisse deviner que les conséquences des conjonctures donc présentes appartiennent à notre héritage historique, voire social au pis politique. Inscrites, en effet, dans le cursus de l'évolution économique qui frappe le monde relationnel des civilisations post industrielles définies par la nouvelle aire du numérique, les tensions actuelles traduisent encore un échec évident des communautarismes tenues intentionnellement à l'écart des débats de fond de la table des institutions. En tenant compte de tous les paramètres sociaux, notamment une démographie exponentielle qui accentue les phénomènes de reconversion identitaire et d'un climat ayant définitivement accentué les risques de conflits sociétaux, apparaît alors clairement le problème qui impose d'ores et déjà les difficultés actuelles que les sociétés occidentales rencontrent. Le rêve américain aujourd'hui consigné dans les fantasmes oniriques de la marginalité, il ne reste pour signe de reconnaissance aux valeurs raréfiées d'une éthique ayant perdu de sa substance intrinsèque à cette démocratie aristotélicienne, que l'idée que le siècle de Périclès s'en faisait, en convoquant la pensée philosophique dévouée au service du politique. Beaucoup plus pragmatique désormais, la société, prisée par l'immense majorité de nos contemporains, ne peut s'accorder des circonvolutions idéologiques pour tenter de résoudre des adéquations dont elle a, elle-même, tiré un résultat négatif ; car, c'est évident, nous avons échoué ! Échec patent qui s'enlise dans le vivre ensemble substantiel, sans véritable espoir de consensus universel, avec en prime une discorde générale qui entretient les désaccords internationaux. C'est une manière de constater que les disparités sont inhérentes à l'esprit de communautarisme sociétal ! Trop de différences fondamentales séparent les êtres enclins à préserver des valeurs propres à leur culture ! Dieu est unique mais divisé par les différentes religions qui revendiquent une entité absolue ! On en est là ! Depuis Abraham.

D'un point de vue géopolitique, on assiste à une dégradation des relations internationales qui se réunifie cependant pour des intérêts individuels, comme on peut le constater avec les dégâts causés par le chamboulement climatique. Une impasse qui accule les états à leur propre incapacité de se sortir de ce genre d'imbroglio ! Pourtant, une conscience collective s'élève au-dessus d'un système de plus en plus honni mais toujours dépendant de la collectivité qui se refuse de rompre avec des habitudes ancrées dans les mentalités ! De surcroît, le niveau intellectuels des classes sociales respectives à l'échelle des valeurs que lui confère ce même système, a considérablement chuté au profit d'un assistanat conceptuel : l'esprit critique abonde dans un sens collatéral vers les masses sociales confondues ! Tout en assistant aux préludes des changements annoncés par les dirigeants, l'acteur social possède encore ce pouvoir de dérogation pour éradiquer une planification des idées au profit de l'individualisme. En cultivant une manière toute déontologique afin de se préserver de cette contagion mentale dont est atteinte la société, on parvient à extraire de soi la part intrinsèque de l'être qui lui fait recouvrer le sens des réalités imperceptibles pour le profane. La quintessence qui s'en extrait révèle alors le pouvoir de subjectivité que ce même être peut exploiter à l'escient de la personnalité. Recherche métaphysique au sens où l'entendaient les anciens et quelques modernes devenus plus septiques avec la science évolutive, ou bien assistons-nous réellement à la mutation intellectuelle des idées dévolues au profit d'une modernité récurrente dans son évolution consistant à assimiler les thèses du passé pour construire un avenir uniforme ? La réponse, s'il y en a une de concrète, réside dans l'expérience acquise au cours des échecs qui semblent toutefois se succéder avec une ténacité impressionnante, traduisant effectivement le niveau intellectuel général de la pensée collective ramenée au sens primaire de l'évolution des espèces ! Ayant délégué le pouvoir de décision à une minorité convertie à l'économie de marché, nous ne pouvons qu'attendre un résultat relatif à une société que nous avons construite de toutes pièces à l'image que nous nous faisons de nous-mêmes... Nous sommes piégés, agonisant lentement de notre propre suicide collectif.

Partager cette page

Repost 0
Published by Jcpress