Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 17:25

 

De Jean Canal, Rédacteur de la publication à presselibre.fr

C'est maintenant un fait avéré, nous ne devons émettre aucun doute sur les capacités de la société française puis européenne à pratiquer une atteinte portée au droit d'asile ; c'est même presque inscrit dans la constitution. Les droits de l'homme avaient été bafoués en France, il y a de cela... une minute et ailleurs également. Les états européens commencent à réfléchir sur le rôle effectif des frontières qui risquent fort de recouvrer leur fonction initiale, et cela pour ne pas déplaire aux citoyens aseptisés qui se congratulent dans des villes devenues insipides ! L'argument évoquée : la crise économique ! Bien évidemment, comme ce fut le cas au cours de l'histoire de l'humanité, il suffit de trouver une cause à la finalité que l'on veut lui donner, pour justifier la raison d'état !

Le rêve européen : les similitudes avec celui des Etats Unis, à l'époque où la Californie représentait l'Eldorado et le pays des mille libertés, sont tellement flagrantes avec l'Europe d'aujourd'hui ou plutôt d'avant hier que le résultat d'une économie incontrôlable, basée sur la vente, par les marchands de sable, de rêves à bon marché, est catastrophique ! Certains états, comme la Grèce, autrefois berceau de l'humanité, est rendu à une situation subordonnée à l'hégémonie capitaliste qui lui dicte sa conduite ! Bravo ! La spéculation outrancière de la monnaie humaine a eu raison de la pensée philosophique de l'humanité !

L'étranger fait peur ! Il incarne celui que l'on ne voudrait pas être, d'autant moins quand il a une couleur de peau légèrement halée... excepté, car il y eut et il y a toujours des exceptions, lorsque ce dernier apporte des projets économiques alléchants ! Les Emirs sont les bienvenus, même si leurs régimes étatiques frôlent l'atteinte permanente aux droits de l'homme. Autrefois, le pas de porte d'une église constituait un seuil inviolable par les autorités, pour tous réfugiés. Il en était ainsi pour le territoire qui inscrivait sa circonscription dans les préambules de la Révolution ! Une impression de régression se fait ressentir, soudainement, en observant ce peuple qui s'était soulevé, jadis, à une époque où l'envoi au bagne et aux galères était systématique, sans omettre la peine de mort pour un simple vol... Que reste-t-il de ce peuple français qui se préoccupe plus de savoir si son abonnement à la société de consommation est conforme aux exigences d'une éthique qui le juge sur son paraître ?! Pauvre France ! Maints réfugiés qui au temps de l'impérialisme français eussent été fustigés, frappent aux portes clauses de la France, à la veille d'un 8 mai re-commémoré pour le plus grand intérêt des politiques.

 Il semblerait même que l'on se joue des électeurs comme d'un substrat de vote : la Gauche mobilise tellement d'élus présidentiables qu'elle décrédibilise le peu de fondement politique sensé sauver le système social et redonner à la société un nouveau souffle ! Quant aux réformes intérieures du pays, elles finissent par convaincre les Français de leur bien fait sur l'autel du sacrifice du pouvoir d'achat. Dans le fond, cette société-ci tend à pratiquer une décroissance involontaire, en augmentant sans cesse les produits de première nécessité, gaz, carburant et céréales, le consommateur se conditionne à en user avec parcimonie. En éradiquant de façon drastique les produits superflus que l'on retrouve dans les supermarchés, soit 90%, et en réduisant sa motricité,  le citoyen finira par créer une décroissance dont il n'aura, évidemment pas conscience !

Le problème en fait est que notre système est coincé par son propre dysfonctionnement ! Et comme il ne peut se résorber que de l'intérieur par une remise en question de ses structures, la situation empirique prévue par des intellectuels comme Desanti, Claude Lévi-Strauss, pour ne pas les citer, corrobore parfaitement l'état actuel de la situation connue et entretenue des politiques.   Jean Canal 12 mai 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jcpresselibre
commenter cet article

commentaires