Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 10:41

IMG (4)Le journalisme d'investigation ; soit une singulière manière de mettre en lumière les événements de l'actualité, avec cette différence que la finalité repose sur la part de vérité qui est intentionnellement cachée ! Certains médias y réussissent habilement comme le Monde Diplomatique qui appartient à cette trempe de plumes qui ont toujours su écrire en amont des faits historiques ; anticipant ainsi sur l'actualité elle-même. Un journal obtient sa notoriété avec le temps. Et il en faut autant au lecteur novice et de surcroît profane pour reconnaître la qualité qui émane de cette presse-là. Nous aurions pu nous risquer à citer ACRIMED ; mais ces médias "dissidents" relèvent plutôt d'une entité à part entière en ceci qu'ils pratiquent une ligne éditoriale résidant particulièrement dans la critique essentielle du média ! Evidemment, les lecteurs assidus de la presse nationale française feront volontiers allusion à Mediapart, fondé par l'ancien directeur du Monde, Edwy Plenel qui fit l'objet, en son temps, de diatribes journalistiques orchestrées par des confrères. Liberté de la presse oblige le deuil fut observé, le temps des regrets... Néanmoins, il faut reconnaître cette utilité publique dont bénéficie ce média sur le net. Il a tout de même le mérite d'avoir soulevé le couvercle de la boîte de Pandore pour en laisser sortir quelques scandales qui eussent été, sans cette introspection, tombés dans les oubliettes de la presse officielle ! D'ailleurs, cette dernière, à l'échelle régionale remplit-elle le devoir qui lui serait assigné par le lectorat en expectative de nouvelles fraîches et non redondantes ou à défaut récurrentes, comme le soulignent régulièrement les lecteurs abonnés à ces journaux. Les presses officielles, en effet, se contentent de couvrir les événements de l'actualité sans s'écarter trop des lignes rédactionnelles. Ceux sont donc "les dissidents" du journalisme qui mettent les pieds dans le plat ! Charlie Hebdo en donne régulièrement un exemple grinçant, en engageant les responsabilités de son journal, bien sûr ! Prendre des risques est une preuve de bravoure en quelque sorte pour extraire de l'anonymat la vérité que les gens, contrairement à une opinion générale reçue, n'aiment pas voir, au risque d'être concernés. Plus ou moins, en effet, le phénomène de causalité finit par provoquer un enchainement de responsabilités qui incombent les acteurs passifs de l'événement, soit-il local ! La culpabilité est donc entière, lorsqu'elle touche le général jusqu'au particulier. Le rôle de la presse est de mettre au jour les moindres dysfonctionnements d'un système qui se veut garant de la légitimité d'expression dans la fonction de la liberté individuelle ! Si vous vous taisez, vous êtes complices ! Jean Canal 23 septembre 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jcpress
commenter cet article

commentaires