Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 13:21

IMG (4)

L'heure est grave. Le contexte actuel semble favoriser une certaine morosité encline à la monotonie sociale que les classes laborieuses accusent comme le fléau du siècle ! Et pourtant, la crise économique n'est nulle mise en cause, pour cette fois-ci ; quand bien même en serait-elle à l'origine par l’expansion démesurée que les populations ont osé prendre au cours des siècles ! Il s'agit, maintenant, de tracer les grandes lignes de l'avenir des civilisations piégées à leurs propres erreurs, subissant de plein fouet un comportement consumériste rédhibitoire. Les peuples ont perdu la foi aux valeurs sociales consignées comme référence dans l'existence ! Faisant volte face aux prérogatives politiques, s'étant définitivement détournés des idéologies, abandonnant même l'idée du bonheur sur la longue durée, ils se sont désespérément orientés vers le spirituel, vouant, à nouveau, leur destin à Dieu ; mais en vain ! Tout laisse accroire que plus rien ne sera comme avant, si tant est que naguère ce fût mieux qu'aujourd'hui. Nul ne peut l'attester ; personne ne pourra répondre de la véracité de ses fondements ! Néanmoins, le progrès toujours à la pointe de ses technologies se veut garant du futur qui devra répondre du présent état de la planète ; puisque c'est du chamboulement climatique dont il est question. Point d'alarmisme, je vous prie, ô physiciens de la scientologie ! Le déclin de l'humanité est certes entamé ; mais pas forcément comme vous le laissez augurer à travers des interprétations appartenant aux croyances mystiques des civilisations perdues ! La responsabilité incombe chacun d'entre nous, vous y compris, à quelque place que ce soit dans la sphère spatiale de la planète ; que ce fussent les Africains dont l'Occident spolia les richesses ou bien l'Asie actuellement asservie à l’aire industrielle par les maîtres de la finances, le lourd tribu de cette gloire éphémère sonne comme une fausse monnaie frappée par un contrevenant qui n'est autre que nous-mêmes ! La certitude cependant, dans cette confusion des genres, est attestée par une situation délétère ayant éradiqué tout espoir réel de renouveau, livrant ainsi notre avenir au dénouement de l'histoire. Il faut donc se rendre à l'évidence en considérant la présente conjoncture comme une fatalité en soi, ne dépendant que de notre funeste destinée. Le chamboulement climatique défini comme tel est une addition que la vie nous oblige à régler, incontinent ; quand bien même rejetterions-nous les causes à d'aucuns que la consommation accuse ! Faire preuve d'humilité face à sa destinée, revient à lui conférer toute la valeur suprême de l'existence en lui dévouant une obéissance absolue. Jean Canal. 29/11/2012.link


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jcpress
commenter cet article

commentaires