Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 17:36

De Jean Canal, Rédacteur de la publication à presselibre.fr

 Le 10 mai deviendrait-il une date commémorative qui s'inscrira dans un calendrier symbolique pour la Gauche ? Avec le Front populaire de 1936, le parti politique de gauche marqua l'histoire de la France de droite qui hérita d'une monarchie sous formes d'impérialisme maintenue jusqu'en 1981 ! Peut-on sincèrement croire que des siècles de totalitarisme, de despotisme puis de nationalismes politiques  viendront à bout d'une entité séculaire qui conserve l'historicité de son patrimoine intellectuel ?! Le Parti communiste étant moribond, au chevet de son déclin, l'Extrême gauche représentée par un remarquable personnage étant  marginalisée au regard des majorités politiques antagonistes à ce courant, Gauche y compris !, il ne subsiste que quelques idéologies étrangement ressemblantes entre elles qui ne proposent que des améliorations sociales tributaires d'une économie mondiale déclinante ! Comme le disait les étudiants, en 1981 : "Nous avons voté pour le moins mauvais."

Comment et notamment pourquoi la Gauche ne put pérenniser son pouvoir au delà des quatorze années qui lui donnèrent suffisamment de temps pour faire les preuves de sa politique ?! Avec des ministères différents au cours de son mandat, la Gauche rencontra des contres pouvoirs dans sa gérance présidentielle, avec des premiers ministres de droite ; comme si la France conservatrice redoutait une immersion totale dans une gauche absolue ! Non ! l'image de gauche véhiculée en France, aujourd'hui comme hier, n'a rien de révolutionnaire, au sens où elle apporterait un tour nouveau à un système institutionnel à réformer de façon à répondre aux besoins de toute la nation et non d'un petit nombre, mais cultive une espèce de conservatisme historique qui fait son échec permanent dans son pouvoir politique. Elle reste, néanmoins, la voix du salut public, l'alternative à une droite croupissante dans les miasmes de l'extrémisme d'un nationalisme latent. Elle incarne toujours l'esprit de générosité à l'égard de la dignité. Elle est sensée tendre la main aux laissés pour compte dans une société de plus en plus insensible et individuellement divisée ; d'ailleurs les discours, glanés ci et là, dans les hémicycles ministériels d'aujourd'hui, n'illustrent-ils pas une manière de pratiquer la sophistique de Gorgias pour convaincre une Gauche afin qu'elle restât à Droite ?     Jean Canal 11  mai 2011. à suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jcpresselibre
commenter cet article

commentaires