Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 04:48

Le soubresaut américain. Le Proche Orient reste le théâtre d'un inextricable imbroglio géopolitique. La manifestation soudaine du président Barak Obama dans les affaires israélo-palestiniennes traduit une certaine volonté de rétablir un équilibre dans cette région. Cette intention ne date pas d'aujourd'hui. D'aucuns se sont essayés à travers des pourparlers qui n'ont abouti à des échecs prévisibles ; il fallait seulement donner l'impression à la communauté internationale que l'Occident se préoccupait réellement des problèmes palestiniens ! A cet effet, les états furent partagés sur l'équité des territoires. L'occupation de terres par les colons juifs bloque l'acheminement vers la paix ; ce conflit est-il vraiment religieux dans son fond et politique dans sa forme ?! Indissociable des relations arabes avec les occidentaux, la conjoncture de l'Iran dépend du contexte d'Israël ! Rares ont été les états qui se sont engagés à défendre réellement le partie du peuple iranien lors des derniers événements qui causèrent la mort d'innocents. Les Etats-Unis, par le truchement du président Obama, qui n'ont pas voulu s'immiscer dans les affaires iraniennes dont le pétrole représente une manne convoitée par la totalité des occidentaux, reviennent sur leur première décision. Le régime dictatorial reconnu donc par nos états et, a fortiori, approuvé, n'est soudain plus considéré comme un danger pour ses voisins et, évidemment, pour Israël qui possède la bombe atomique... La guerre, les guerres entreprises par les occidentaux pour réguler le flux des libertés bafouées en s'évertuant de les proclamer ou de les restituer, à défaut d'avoir contribué à les supprimer, les guerres, donc, celles perpétrées en Irak, en Afghanistan, en Afrique, en Asie et, naguère en Europe, sans parler de l'Amérique latine, ces guerres-ci sont tout ce qu'il y a de plus légal, puisqu'elles sont déclarées au nom de la liberté démocratique...
 

En privilégiant le dossier sur l'Iran, nous affichons, à presselibre, un parti pris : celui de l'intérêt des peuples ! C'est la raison pour laquelle, nous restons sur l'Iran et la manière dont fut et est toujours traité l'événement que l'on peut sans modération qualifier de scandaleux pour l'ensemble de la communauté internationale qui se targue de devoir légiférer sur le respect des Droits de l'homme ! Les milices de la police iranienne ont effectué un remarquable travail avec le consentement des autorités politiques au pouvoir ; une parfait maintient de l'ordre garantissant la continuité de la dictature : répression permanente, disparitions, assassinas, exécutions sommaires jusques aux obsèques promptement organisées par les criminels !!! Et le tout sous la passivité de l'Occident !

Bravo ! La démocratie des pays occidentaux est un modèle de référence pour appliquer une politique dite de l'autruche par les diplomates de l'allocution gouvernementale... qui privilégient les relations commerciales.  Les intellectuels qui dénonçaient à l'époque les tueries et déplacements de populations en Ethiopie, le barbarisme du conflit en Afrique centrale ou encore les camps en Europe avec les anciens états satellites de l'URSS, ne prennent pas trop de risque avec une critique sur leurs états ! Seule une résistance de l'intérieur pourra faire fléchir un  régime épuisé qui est voué à se modifier à défaut de disparaître ?!

C'est sur une persévérance accrue de la part des intellectuels que ceux-ci parviendront à faire fléchir les hommes politiques impliqués qui, confrontés alors à l'évidence de leur démission dans ce domaine, devront se justifier devers les Nations Unis, le jour de leur comparution. 

Quant aux dictatures qui coexistent pacifiquement avec les états occidentaux, comme la Tunisie, quelques états asiatiques et africains, sans oublier un tantinet d'Amérique latine, eh bien ! l'on peut dire que ces régimes reconnus ne sont pas si mal que ça ! puisque les occidentaux passent leurs vacances en pays militairement pacifiés....

Pour aller plus loin dans l'information. Les événements mondiaux occupent une place prépondérante  dans l'actualité générale chargée de transmettre  l'information au cœur des populations. Les moyens techniques qui permettent la diffusion des reportages sur des longues distances ont considérablement évolué jusqu'à surpasser le temps officiel imparti par les hommes politiques confrontés à la réalité du pouvoir ! Que ce soient des professionnels de l'image qui ne peuvent pas toujours investir la scène internationale des conflits, comme ce fut le cas en Irak, lors de l'intervention armée des Etats-Unis, ou bien des amateurs concernés par les faits événementiels de leur pays, l'image parvient à franchir les frontières en toute liberté au détriment des régimes politiques qui appliquent la censure ! Les Iraniens qui refusent un régime dictatorial, comme c'est le cas en ce moment pour les élections présidentielles, revendiquent haut et fort une opposition à une politique qui bafouent en toute impunité les droits de l'homme, comme d'autres états, bien sûr... Phénomène toujours récurrent au XXI° siècle !

Pour traiter cet événement, nous avons voulu opter pour la transmission d'une vidéo envoyée par le moteur de recherche You tube dont se servent la plupart des populations privées de moyens élaborés simples pour une telle diffusion d'images. Ces images illustrent pertinemment l'actualité présente.  Fut un temps où les pays occidentaux tiraient un grand profit de leurs relations commerciales entretenues par la diplomatie indispensable au bon équilibre des dictatures... toujours en place d'ailleurs, quand bien même eussent-elles pris une autre forme plus édulcorées au regard du reste du monde ! Le post-néocolonialisme omniprésent dans les relations extérieures, indispensable pour régler des contentieux financiers fut pour les peuples concernés une nouvelle forme légale de l'esclavagisme moderne, admis par les acteurs principaux ayant édictées des lois pour légaliser de telles exactions ! En sortant du moyen- âge, les pays européens furent convaincus qu'ils abandonnèrent une façon ancestrale de raisonner, alors que ces dix siècles qui séparent l'antiquité de la modernité ont éclairé leur vision de l'avenir pour aboutir aux Révolutions manquées ! En regardant ce long reportage, les commentaires ne prévalent plus ; seule l'analyse qui en découle résume l'état actuel de la situation en Iran ! La séparation de la religion d'avec la politique a permis à la liberté de s'affirmer et de se protéger !Le pouvoir religieux exercé dans ce pays qui fonde sa constitution sur les lois islamiques ne présente-t-il pas une incompatibilité avec les avancées démocratiques auxquelles aspirent les peuples, fut-ce dans la religion ? l'intelligentsia universitaire bâillonnée prive le pays de son évolution démocratique !!!La Palestine et l'état d'Israël n'admettent pas que des antagonistes religieux s'opposent en permanence sous l'observation passive de l'humanité ! La majorité du peuple israélien veut la paix, ainsi que les Palestiniens ! Est-ce que les états occidentaux impliqués dans ce conflit perpétuel... ont intérêt à ce que la situation au proche Orient  aboutisse à des conventions pacifiques, stabilisant le monde arabe ? Les prétextes invoqués par des pays hostiles à la présence juive sur le territoire palestinien reposent plus sur des contentieux politico-économique que religieux ; Le respect mutuel entre juif et arabe fut, jadis, au sein de cette population unifiée par un seul peuple, une forme intrinsèque de religiosité coutumière, propre à leurs valeurs.

Certes les Territoires occupés et impunément colonisés sont une atteinte portée à la constitution d'un état palestinien qui souffre de sa non reconnaissance au cœur de la communauté internationale ! mais imputer toute la responsabilité de ce contexte à une appartenance religieuse, relève d'un déni identitaire !!!        Jean Canal 03/07/2009  

Partager cet article

Repost 0
Published by Jcpresselibre
commenter cet article

commentaires