Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 19:45
La Patrie.

La Patrie. Ce fut autrefois, au temps où nos aïeux cultivaient l'esprit du patriotisme de génération en génération, un honneur de servir la patrie, voire un devoir au regard de l'histoire du pays* ! Avec le temps et les guerres qui se sont succédé, ajoutant la succession des politiques gouvernementales depuis l'avènement du général de Gaulle qui instaura la V République, le patriotisme connut un désintéressement tout relatif aux engagements français pris dans le monde ! La France accusant des crises socio économiques sans précédant dans son histoire envers son symbolisme historique, le patriotisme semble dissous dans la nouvelle pensée européenne qui ravit au passé son histoire ! Etat européen à part entière, contrairement aux Anglais qui, dans leur grande majorité optent pour un retrait pur et simple de leur engagement en Europe, la France entraîne dans son élan de guerre, à leur corps défendant, les autres états européens qui ne pourront nier le danger en perspective que suscite le nouvel état islamique ! Vu sous cet angle, on peut sans ambages, se risquer à écrire que l'Europe en son intégralité devra s'engager dans les guerres à venir répondant aux atteintes portées aux Droits des individus qui aspirent à la souveraineté démocratique ; et cela que ce soit dans les pays arabes à connotation musulmane aspirant à une forme de démocratie ! Situation sine qua non envers des belligérants éventuels qui tenteront de déstabiliser l'ordre occidental que l'économie dirige impartialement ! Quant à l'engagement personnel de l'individu confronté au pire, il relève d'un mythe que les parties d'extrême droite entretiennent intentionnellement pour valoriser une certaine idée de la nation ! Enclin à cultiver un idéal de paix, le citoyen moderne policé aspire, effectivement, à recentrer sur lui-même, les préceptes fondamentaux de l'existence qui consistent à vivre en paix ! Néanmoins, rien, hélas, ne garantit aux occidentaux une stabilité sociale face aux crises économiques succesives qui ont considérablement modifié, pour ne pas dire détourné et affaibli les esprits enclins à entretenir une séculaire éthique envers la nation ! A l'échelle universelle, les pays de la même obédience culturelle finiront par se raprocher pour consolider leur fondements en péril.

En suite au 09 octobre 2014.

Nota Bene : -La timidité avec laquelle la coalition de circonstance incarnée par des Nations Unis peine à s'engager directement contre les bélligérants islamistes, atteste du désaveu de certains pays sattelites de l'Otan et qui pis est de l'Occident ! Devait-on réellement croire, en effet, que la Turquie se mettrait à dos ses frères musulmans dont une branche radicale veille à préserver une culture religieuse souveraine au coeur de la nation ! ? C'eût été mal connaître les liens qu'il existe entre les pays musulmans qui dans leur grande majorité ne peuvent, sous prétexte de renier les surates coraniques qui régissent leurs lois, faire fi de leur culture ! Le Printemps arabe fut un élan de liberté démocratique qui rayonne sur des pays rodés à l'exercice occcidental dont le modèle a été adapté selon les principes fondateurs des libertés individuelle et publique arabes ! D'ailleurs, les rôles joués sur les scènes occidentales par les grands frères pour maintenir avec force diplomatie des relations cordiales dans les enjeux économiques, démontrent la subtilité avec laquelle l'Occident et l'Orient ont su, pour le seul intérêt de l'économie de marché, éviter les grands conflits ! Les peuples déchus de leur droit de parole ne sont tenus que de suivre les idées d'une minorité gouvernante qui depuis fort longtemps impose une servitude aveugle !

Au 25 octobre les nouveaux alliés de l'axe rédempteur coalise pour un intérêt commun...celui qui finalisera l'économie au Moyen Orient. L'appel au djihad d'une jeunesse désoeuvrée qui semble croire à l'héroisme de circonstance , demeure une voix sourde que les musulmans laïques n'entendent pas de la même oreille ! La démocratie serait-elle sauvée ?

A suivre tout au long du mois d'octobre selon les événements.

*La grande guerre 14/18 marqua les esprits favorisant ainsi le détachement des valeurs patriotiques qui connurent un nouvel engouement au cours de la seconde guerre mondiale. Les intellectuels et les artistes, témoins des massacres de 14/18, et victimes sur le front, témoignèrent de cette horreur à ne jamais reproduire. De cette expérience inhumaine advint les mouvements des gauches populaires avec la consécration de 1936 !

La Patrie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jcpress
commenter cet article

commentaires

serrurier paris 08/10/2014 23:13

Je vous encourage à écrire des articles de ce style ! Je recommande & partage !